Voyageur

tourisme, voyage

Le lourd voyageur, le sac sur le dos
Dans le doux climat d’un pays vaincu
Va au grès du vent, de sa libido
Et de ville en ville. Et de cul en cul

Il aime à se croire Christophe Colomb
Triomphant et fier ou bien Magellan
Quand il part explorer cet étroit colon
De ce beau gamin poussant des cris lents.

Pour lui quel plaisir cette charité
Quand il voit combien il peut le choyer…
Contre un grand sourire, sa virginité
Il peut lui offrir deux mois de loyer.

Le gamin pourra rentrer calmement
Donner ce qu’il vient de gagner à maman
Et elle lui dira en comptant le blé
Combien elle est fière qu’il soit son mouflet.

Et lui la canette bien décapsulée
Bien évidemment ira se souler
Et demain ma foi Vasco de Gamma
Le sextant en l’air, cartographiera

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s