Distance, recul

Quand j’ai commencé le projet « Prochain Lointain » l’an dernier, je voulais peindre ceux qu’on appelle les proches en tentant de faire résonner l’ambivalence des sentiments que l’on peut éprouver face à l’autre. Ma nature distante, tournée vers la route, l’amour du plus lointain, et la tentation d’être plus proche, moins défiant, de soignerLire la suite « Distance, recul »

Exposition « Physiques » TomSam à Auch

Des « portraits » réalisés en 2018 seront exposés durant tout le mois de janvier 2019 au BIJ / Cri’Art d’Auch 2 au 31 janvier 2019 16 bis rue Rouget de l’Isle 32300 Auch

L’erreur

  L’erreur Avant de consentir aux reflets de la lune Il y eut la brulure Avant que le feu Entre naturellement Il fallut éteindre la petite flamme Futile absurde et moribonde Lorsque j’y étais Il y avait ce drôle de silence Que nul ne supportait On ne tend pas les mains à la nuit PourLire la suite « L’erreur »

Atomes

Nous regardons Au travers de tous les temps Et de tous les espaces Qui s’interposent Et tentent de nous laisser désemparés Face à ces choix si complexes Et ces erreurs à démasquer Mais c’est un travail qui a du sens De chaque jour Repousser cette impossibilité De garder ses forces et son amour Pour cetteLire la suite « Atomes »

Partir et rester

L’homme regardait les flammes Comme on regarde dans les yeux du destin Peut-être à mi-chemin entre prudence Et aveuglement Il avait regagné in extremis Ce petit amas rocheux au milieu d’une mer d’armoise Il pensait à l’enfant qu’il avait laissé là Avait-il eu le temps de lui transmettre ça Lui qui s’était évertué à resterLire la suite « Partir et rester »

Guérir réparer restaurer Happé par l’environnement Malade J’ai mis quelques couleurs dans la terre Et si rien ne germe C’est que ce moment n’a pas été assez naturel Je recommencerai Peut être encore quelques Idées à tuer Sans les haïr Mais je pense trop Et mes mathématiques doivent devenir Spirituelles Un procédé inconscient De vieLire la suite

Baignade

Va savoir à quoi il pouvait bien penser. Lavé de ses péchés. Demain il retournerait à ses larcins. Marauder dans l’air du temps. Faire vivre les membres du clan. En attendant, l’eau est bonne. Et l’air de rien, Jésus est là qui veille au grain. Je vois pas pourquoi faudrait flipper.