Partir et rester

L’homme regardait les flammes Comme on regarde dans les yeux du destin Peut-être à mi-chemin entre prudence Et aveuglement Il avait regagné in extremis Ce petit amas rocheux au milieu d’une mer d’armoise Il pensait à l’enfant qu’il avait laissé là Avait-il eu le temps de lui transmettre ça Lui qui s’était évertué à resterLire la suite « Partir et rester »

Guérir réparer restaurer Happé par l’environnement Malade J’ai mis quelques couleurs dans la terre Et si rien ne germe C’est que ce moment n’a pas été assez naturel Je recommencerai Peut être encore quelques Idées à tuer Sans les haïr Mais je pense trop Et mes mathématiques doivent devenir Spirituelles Un procédé inconscient De vieLire la suite

Succession

Sans chercher à savoir pourquoi À quoi ça peut bien ressembler Elle disait « que ça revienne ou pas » Il disait « que ça casse ou passe » L’espoir avait perdu confiance Restait encore là-bas la chance Inexorablement familière J’étais sorti de nulle part Et arrivé tard dans la nuit Un dernier tour dansLire la suite « Succession »

héroïque

et puisqu’on se doit bien d’attendre et que ça viendra ou pas on doit pas tout donner parait qu’il faut en garder sous le coude pour l’hiver au coin du feu ou pour le râteau des épicières ou pour la lutte des classes pourtant, faut faire confiance à quoi bon. à la chance et enLire la suite « héroïque »

Probablement vrai

Je suis arrivé et j’ai entendu « Bienvenue » Le ciel était encore intact Quand on glissa la brique dans la poche De mon manteau Je suis entré dans la fête À présent j’assiste à la naissance d’une probabilité Le feu n’a pas encore pris Puisque j’entends « reviens, je t’en prie » La fouleLire la suite « Probablement vrai »

Καληνύχτα, Ειρήνη

j’écoute passer Leadbelly sur une route très lointaine ses notes avancent pas à pas sur le tapis de feuilles sèches il fait très bon le vent est pur non je ne crois pas qu’il pleuvra je ne sais pas d’où vient la vie le rythme me prend sous son aile la musique craque ça luiLire la suite « Καληνύχτα, Ειρήνη »

chanson traditionnelle d’une province disparue

c’est la teuf autour du barbeuk je regarde griller le bœuf qui fut jadis un bon poète en plus qu’il fut mon meilleur pote j’entends les synthés qui mitraillent la ligne de basse écœurante le débit de la merde aqueuse flow de paroles racailleuses les nanas exposent leurs lunes dans mon ciel repeint à laLire la suite « chanson traditionnelle d’une province disparue »